LED : photomédecine : la science de la lumière active

En dermatologie, en esthétique, ou dans d'autres spécialités médicales, la lumière est devenue en quelques années une des technologies de choix dans l'arsenal du corps médical.
Les LED ou diodes électroluminescentes produisent de la lumière sans dégagement de chaleur.. La Bande spectrale est la même que celle du laser, mais son énergie lumineuse est bien inférieure. Les LED utilisés en médecine esthétique et en dermatologie sont quasi monochromatiques. Chaque couleur ayant une pénétration plus ou moins importante dans l 'épiderme et le derme, les effets sanitaires sont différents.

Les premiers travaux menés par la NASA dans les années 2000 ont montré l'effet cicatrisant de ces LED. Elles ont depuis suscité un véritable engouement car elles associent une efficacité avérée à une absence de risque majeur.
Avec le chromospace, la photothérapie s' inscrit dans un grand espace d'efficacité. Il est le générateur de lumière LED  le plus abouti au monde et permet de réaliser avec une extrême précision des cures visages et corps en même temps.
 

Principales indications : 

  • Rajeunissement du  visage (rides, relâchement cutané, teint, sécheresse...)
  • Raffermissement cutané du corps (bras, cuisses, ventre...)
  • Alopécie 
  • VERGETURES  : résultats excellents +++
  • Cicatrisation et réparation
  • Inflammation et douleur
  • Brûlures superficielles et coups de soleil
  • Oedèmes et hématomes 
  • Erythèmes post traitements thermiques (laser...)
  • Dermatologie : acné, couperose, tâches, éczema, psoriasis...
  • Complément très intéressant des traitements de la cellulite.


Les séances se font sous forme de cures avec des protocoles très précis. Il est possible voire très intéressant de combiner des séances de photothérapie avec la mésothérapie (mésolift, needling) , comblement à l'acide hyaluronique, peeling .......
Nous participons activement à des travaux de recherche dans ce merveilleux domaine qu'est la photomédecine et plus précisément la photobiomodulation.

courtesy of webmatter.de